ALMET MARINE a fait partie des 1400 participants qui ont assisté cette année à ce rendez vous majeur du secteur maritime.
Pendant 2 jours, plus de 50 intervenants, français et étrangers, mènent des conférences autour de l'actualité politique et économique du monde maritime, et sur les enjeux sectoriels tels que "la réduction de la facture énergétique des navires", par exemple.
Ainsi, lors de ces assises, le choix du matériau aluminium, associé à des formes de carènes innovantes, s’est à nouveau dessiné parmi les réponses les plus appropriées à ces objectifs de réduction énergétique des navires.
L’aluminium est déjà utilisé pour ses qualités très appréciées de résistance à la corrosion et de gain de poids.
Ce matériau recyclable à l’infini à une durée de vie qui, à ce jour, ne connaît pas ses limites !
L'édition 2014 aura lieu à Nantes et Saint Nazaire les 2 et 3 décembre.
Rendez vous l'année prochaine !

Cata-by-Jean-Marie-Le-Provost

Extrait du journal Le Marin :

Le chantier Navalu de Bouin (Vendée) a inauguré l’extension de son bâtiment de production le vendredi 19 avril.

 

Enregistrez-vous sur votre espace client,

et accedez à toutes nos fiches techniques par produit :

les tôles fines aluminium, les tôles fortes aluminium dans les alliages 5754, 5086, 5083, 5383, Sealium Grade et dans les états métallurgiques dédiés à la marine : H111, H116, H321 ...

Les profils standards aluminium (meplat, cornière, profil U, profil T, profil I), les profils spécifiques (méplats boudins marine), les tubes ronds, rectangles et carrés, les barres aluminium, dans les alliages 6060, 6005, 6082, 5754, 5083, 5383, Sealium grade et dans les états métallurgiques dédiés à la marine : T4, T5, T6, T51, T64, T66 ...

Ces fiches synthétiques reprennent l'ensemble des normes NF EN en vigueur avec :

- Les compositions chimiques des alliages
- Les propriétés physiques typiques (Masse volumique, intervalle de fusion, coefficient de dilatation, coefficient de poisson, conductivité thermique, résistivité, capacité thermique)
- Les aptitudes d'usage des alliages d'aluminium (soudabilité, emboutissage, comportement à la corrosion, anodisaton)

- Les tolérances sur longueur, largeur, épaisseur, équerrage, planéité des tôles aluminium

- Les tolérances de section, de diamètres, d'épaisseurs, de rectitude des profilés et tubes aluminium

- Les caractéristiques mécaniques de tous les produits aluminium en fonction de leur alliage et état métallurgique suivant les normes NF en vigueur (Rm, Rp0.2, A% allongement, dureté HBW)

Enregistrez-vous sur votre espace client,
et accedez aussi au fiches de guide de mise en oeuvre de l'aluminium :

* Il regroupe tous les chapitres téléchargeables en fichiers pdf tirés du livre l' ALUMINIUM ET LA MER de "Constellium" (ancienne documentation Alcan)

Voici en détail le contenu du livre l' ALUMINIUM ET LA MER par chapitre :

CHAPITRE 1 - L'ALUMINIUM LE METAL DE LA MER - Rappel historique,les premiers balbutiements, allègement, sécurité et décoration des navires (1920-1950) - Le développement des alliages d'aluminium-magnésium de la famille 5000 - Les applications marines de l'aluminium, les navires à grande vitesse, le yachting et la plaisance, les bateaux de service, les superstructures des navires, l'offshore, l'équipement du littoral - L'innovation

CHAPITRE 2 - LES ATOUTS DE L'ALUMINIUM - La légèreté - La diversité des demi-produits, les produits moulés, les demi-produits laminés, les demi-produits filés, les produits spéciaux - La facilité de mise en oeuvre - La tenue à la corrosion en milieu marin - L'impact sur l'environnement - Le recyclage - L'innovation

CHAPITRE 3 - LES ALLIAGES D'ALUMINIUM DANS LES APPLICATIONS MARINES - Les familles d'alliages de corroyage - Désignation des alliages d'aluminium de corroyage - Les alliages à durcissement par écrouissage, adoucissement par le traitement thermique de recuit, les états métallurgiques - Les alliages à durcissement structural, principe du durcissement structural, traitement d'adoucissement par recuit, désignation des états métallurgiques - Les principaux alliages pour applications marines, caractéristiques mécaniques garanties à la température ambiante, caractéristiques mécaniques aux basses températures, caractéristiques mécaniques aux températures supérieures à 100°C - Un nouvel alliage, le Sealium "Marine Grade", caractéristiques mécaniques, la tenue en fatigue, la tenue à la corrosion - Les familles d'alliages de moulage, les alliages au silicium de la famille 40000, les alliages au magnésium de la famille 50000 - Propriétés des alliages de moulage, compositions chimiques, propriétés physiques, aptitudes technologiques, caractéristiques mécaniques

CHAPITRE 4 - LE CALCUL DE STRUCTURES ET LA TENUE EN FATIGUE - Propriétés de l'aluminium - Détermination de la contrainte admissible en statique, cas d'une section plane renforcée de raidisseurs, cas d'une poutre en flexion soumise à une pression hydrostatique uniforme - Transposition de l'acier à l'aluminium, cas d'une section plane, cas d'une poutre en flexion - La tenue en fatigue des structures en alliage d'aluminium - Les conditions de service des navires à grande vitesse - Généralités sur la fatigue des métaux - Les spécificités de la tenue en fatigue de l'aluminium, la limite d'endurance, la zone affectée thermiquement (ZAT), les contraintes résiduelles, le mode de rupture, le seuil de propagation - Le classement des alliages d'aluminium - Limite d'endurance des joints soudés, les défauts de soudure, classement des joints soudés - L'influence des dispositions constructives et de la fabrication, la conception des assemblages soudés, la conception des assemblages boulonnés et collés, la réalisation des joints soudés - Normes et réglements

CHAPITRE 5 - LA MISE EN FORME - La réception et le stockage des demi-produits, la réception des colis, le stockage - Le découpage, cisaille à levier ou à guillotine, scie à ruban, scie circulaire, le plasma, la découpe au jet fluide - La mise en forme, influence de l'état métallurgique, le pliage des tôles, les surfaces non développables, le cintrage des tubes et des profilés

CHAPITRE 6 - LE SOUDAGE - Rappel historique - Les spécificités du soudage de l'aluminium, le film d'oxyde, solubilité de l'hydrogène dans le métal fondu, les propriétés physiques, la zone affectée thermiquement (ZAT), les alliages d'aluminium soudables - Conséquences sur la conception et l'exécution des soudures, les déformations, les contraintes, la maitrise des déformations, application au soudage d'une section avec raidisseurs - Les procédés de soudage à l'arc, le TIG ( Tungstène Inert Gas), le MIG (Metal Inert Gas), le MIG synergique à courant pulsé, le MIG synergique à courant modulé "spray MODAL", les fils d'apport - Le stockage des demi-produits et du fil d'apport - Les préparations de surface - La préparation des bords et l'accostage - Le métal d'apport - Le parachèvement des soudures, reprise des soudures défectueuses, nettoyage, rattrapage des déformations, arasage du cordon, microbillage des cordons de soudure - Les contrôles, les procédures d'agrément, le contrôle des joints soudés - Les défauts de soudure, principaux défauts de soudure, influence des défauts de soudure sur la tenue en fatigue - Les réparations et aménagements - Le soudage laser, principe du laser, les lasers de soudage, le soudage laser des alliages d'aluminium, la soudabilité des alliages d'aluminium au laser - Le soudage par friction malaxage (FSW), principe du soudage par friction malaxage, microstructure du joint soudé par friction malaxage, comparaisons avec le soudage à l'arc, possibilités du soudage par friction malaxage, performances des soudures par friction malaxage (FSW) - Les normes

CHAPITRE 7 - LES ASSEMBLAGES SPECIAUX ET LE COLLAGE - Le boulonnage, la visserie classique, les inserts - Les rivets mécaniques, les boulons à sertir, les rivets aveugles, les écrous à sertir, les rivets à répétition, les rivets autopoinçonneurs, les critères de choix des rivets - Le collage, les avantages du collage, la conception de l'assemblage collé, les choix de l'adhésif, la préparation de surface, la fabrication industrielle, la réparation des joints collés, la durabilité des joints collés - Les joints de transition, la constitution d'un joint de transition, les propriétés des joints de transition, les conditions de mise en oeuvre

CHAPITRE 8 - L'INSTALLATION ELECTRIQUE - Règles générales, première règlela coque est la "masse" (ou la "terre), deuxième règle la coque doit être en équipotentialité avec toutes les structures métalliques des appareils électriques, troisième règle la coque ne doit jamais servir de conducteur actif - L'installation en courant continu, les batteries, la mise à la masse, le contrôle de l'isolement, l'alimentation à quai

CHAPITRE 9 - LA TENUE AU FEU DE L'ALUMINIUM - La guerre des Malouines - La réaction au feu de l'aluminium, non-inflammabilité, non-émanation de fumée, non-étincelage - Le classement de l'aluminium - La protection passive de l'aluminium - Les propriétés thermiques de l'aluminium - Evolution des propriétés physiques de l'aluminium en fonction de la température, évolution des caractéristiques mécaniques, évolution des propriétés physiques

CHAPITRE 10 - LA TENUE A LA CORROSION DE L'ALUMINIUM EN MILIEU MARIN - Les caractéristiques du milieu marin, l'eau de mer, l'atmosphère marine - La tenue à la corrosion de l'aluminium sous contrôle du film d'oxyde naturel - L'influence du pH - L'influence des éléments d'addition - Les formes de corrosion de l'aluminium, la corrosion uniforme, la corrosion par piqûres, la corrosion transcristalline et la corrosion intercristalline, la corrosion feuilletante, la corrosion à la ligne d'eau, la corrosion caverneuse - La corrosion galvanique, notion de pile, les conditions de la corrosion galvanique, notion de potentiel, aspects pratiques de la corrosion galvanique de l'aluminium en milieu marin, cas des contacts hétérogènes immergés, cas des contacts hétérogènes émergés, influence de la nature du métal en contact avec l'aluminium - Le ternissement et le noircissement de l'aluminium - Le rôle et la prévention des salissures marines - L'influence du soudage et des dispositions constructives, influence du soudage, influence des dispositions constructives - La sensibilité àla corrosion des alliages d'aluminium dans les applications marines, choix des alliages pour les applications marines, sensibilité des 5000 à la corrosion intercristalline - Les tests de corrosion, test relatif à la corrosion exfoliante, test relatif à la corrosion intercristalline des 5000, test à la corrosion intercristalline des 6000

CHAPITRE 11 - LA PROTECTION DE L'ALUMINIUM - L'anodisation - La peinture, le dégraissage, le nettoyage de la surface, la mise en peinture, les enduits, les peintures antifouling, le cas du réservoir pour eau potable, les réparations et les gammes de traitement, les conditions d'application, les contrôles des peintures, hygiène et sécurité, exemples de gammes proposées par Jotun - La protection cathodique, la protection cathodique de l'aluminium, la neutralisation des couples galvaniques, la protection à quai des bateaux de plaisance

CHAPITRE 12 - ANNEXES - Caractéristiques mécaniques normalisées demi produits pour applications marines - Glossaire technique Français, Anglais, Allemand, Espagnol

Article paru le 5 avril 2013 Dans le Journal des entreprises :

"Almet Marine. Cap vers l'export"

Sur un marché français stable, Almet Marine (sept salariés, 5 M€ de CA) entend se développer à l'export...

http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/44/industrie/naval/

Almet Marine à exposé au salon Euromaritime du 5 au 7 février 2013.
Pour la première édition de ce salon, la fréquentation était bonne et les échanges très constructifs.
Même si les conditions économiques actuelles semblent plus difficiles pour la sortie de nouveaux projets, les constructions de bateaux en aluminium, la découpe des pièces en Kits et l'offre globale avec les profils extrudés spécifiques se montrent bien adaptée et très compétitive en France et à l'exportation.
Ce salon nous a confirmé votre intérêt pour tous nos développements passés et en cours que ce soit sur le pré-formage des tôles aluminium "Marine Grade", sur de nouveaux profils spécifiques à la construction navale et sur l'extension de nos stocks (profils 6082, déroulage de tôles).
Nous tenons à remercier spécialement tous nos visiteurs !